Souvent longues ou étroites, les entrées, comme les espaces de circulation, peuvent être vite encombrées. Fonctionnalité, minceur ou auteur sont quelques maîtres mots pour les aménager.

 

Comment optimiser les quelques mètres carrés offerts par ces espaces particuliers de la maison ? Autant ne pas la transformer en un vaste fourre-tout. En choisissant des rangements surélevés, l’effet de légèreté est garanti, et la place peut être libérée pour aménager un banc en dessous, une banquette pour se déchausser, ou un guéridon ou jeter clés, téléphone ou encore portefeuille.

Quand on rentre chez soi, il vaut mieux que ce soit accueillant. Les rangements, ici, reçoivent d’abord ce dont on souhaite se débarrasser  pour se mettre à l’aise après une journée de labeur. En outre, comme dans les espaces de circulation, on peut y ranger ce qu’on ne peut plus ou ne veut pas installer dans le salon : livres ou objets peu utilisés … Le but : décharger les pièces ou il est nécessaire de retrouver ses objets à portée de mains. Enfin, ces espaces étant souvent sombres, exigus ou bas plafond, concevoir des rangements doit également s’accompagner d’un éclairage bien pensé pour bien en profiter.