Barrière, alarme, couverture de sécurité et abri de piscine sont les quatre dispositifs mentionnés par la loi pour sécuriser un bassin et prévenir le risque de noyade. Un équipement normé parmi les quatre possibles doit être mis en place. 

Les normes à connaître :

Pour répondre à la loi du 3 Janvier 2003, les dispositifs de sécurité doivent être normés. Le professionnel de la piscine doit vous remettre une attestation de conformité correspondant à la norme su système de protection acheté.

Les équipements doivent être conformes aux normes suivantes :

-Barrières (souples ou rigides) : normes NF P 90 306.
-Alarmes : norme NF P 90 307-1 pour les détecteurs par immersion, norme NF P 90 307-2 pour les détecteurs périmétriques. Les alarmes par immersion doivent aussi être conformes au décret 2009-873 du 16 Juillet 2009.
-Couvertures de sécurité (automatiques, fonds mobiles, à barres, bâches tendues au-dessus des margelles) : norme NF P 90 308. Attention, car les couvertures en mousse ou à bulles ne sont pas des dispositifs de sécurité !
-Abris de piscine (hauts ou bas, télescopiques, relevables…) : norme NF P 90 309.

En matière d’abris, les constructeurs rivalisent d’ingéniosité !

Le cas particulier des piscines hors-sol. Les piscines en kit, quand elles sont posées sur le sol, ne sont pas concernées par la loi. Aucun dispositif de sécurité n’est alors obligatoire, sauf si la piscine est semi-enterrée ou enterrée, comme certains bassins en kit en bois peuvent l’être. Cela n’exonère pourtant pas quelques précautions. La FPP préconise de choisir un modèle comportant une échelle sécurisée (obturateur, échelle relevable ou coffrable). Il existe aussi des couvertures spéciales pour les piscines hors-sols qui garantissent la sécurité après la baignade.

 

Un projet d'aménagement extérieur ? La Maison des Travaux Saintes Royan vous accompagne dans tous vos travaux d'extérieur. Pour plus d'informations, veuillez nous contacter : https://saintes-royan.lamaisondestravaux.com/ ou au 06.25.44.17.09.