Les différents types de spas.

On trouve des spas portables (ou hors-sol), en kit encastrés et des spas de nage. Les spas portables se déclinent en modèles à poser, à parois semi-rigides et gonflables.

Les spas à poser sont les modèles les plus courants sur le marché. Monoblocs, ils se présentent sous forme d'un châssis rigide avec une cuve en aryclique. Pour l'extérieur, on les habille de bois ou de matériaux composites. Leur hauteur constitue une sécurité pour les jeunes enfants. Simples à installer, ils nécessitent qu'un branchement électrique et une arrivée d'eau. Ils peuvent être transportés pour être rangés l'hiver, mais plus ils sont grands, plus ils sont lourds.

Les spas portables à parois semi-rigides disposent de parois faites de blocs de mousse rigide isolante de 13 cm d'épaisseur recouverts par un liner. Ils sont entièrement démontables et donc faciles à déplacer.

Les spas gonflables, généralement en PVC, sont les plus faciles à installer : il suffit de les gonfler. Ce sont aussi les plus abordables en termes de prix mais ils sont moins qualitatifs et moins durables.

Les spas en kit sont des modèles préfabriqués à monter soi-même ou à l'aide d'un professionnel. Ils représentent la bonne solution pour avoir un spa en dur à coût raisonnable. Il en existe en bois, en béton ou avec coque synthétique. Il s'agit de modèles standard par la taille, la forme et le style. En général, le kit inclut les matériaux de construction du spa, mais aussi la pompe, le filtre et le système de chauffage.

Les spas encastrés sont les modèles haut de gamme. Il s'agit le plus souvent d'une coque encastrée dans le sol. Sans rebords apparents, ils sont faciles d'accès. Plus qalitatifs encore sont les spas sur mesure, qui peuvent être réalisés dans de nombreux matériaux. Les spas encastrés, considérés comme un équipement de luxe, apportent même une plus-value à un logement lors de la revente. Il requiert son propre câblage électrique, ainsi qu'un local technique permettant d'accéder à la plomberie.

Les spas semi-encastrés sont un bon compromis entre les modèles portables et encastrés. Ils sont disponibles dans un vaste choix de tailles, formes et matériaux et peuvent également être réalisés sur mesure. Ils sont plus faciles d'accès qu'un spa hors-sol et mieux intégrés dans leur environnement. De plus, les travaux d'installation sont moins importants que pour un modèle entièrement encastré. Comme l'accès à la plomberie est aisé, il n'est pas nécessaire de prévoir un local technique. 

Le spa de nage se situe entre le spa d'hydrothérapie classique et la piscine. Il peut mesurer jusqu'à cinq mètres de long. Il est équipé d'un système de nage à contre-courant grâce à des jets d'eau à forte pression. Certains modèles comportent deux bassins, l'un pour la relaxation avec eau entre 37 et 40°C, l'autre pour la nage avec une eau entre 25 et 30°C. Le prix d'un spa classique et son prix se rapproche d'avantage de celui d'une piscine.

Un spa intérieur est idéal pour se détendre en toute saison !

Le bon emplacement :

Un spa d'intérieur nécessite une pièce aux dimensions suffisantes, permettant d'en faire le tour pour accéder au moindre espace en cas de problème. La pièce doit être pourvue d'une ouverture sur l'extérieur et d'un puissant système de ventilation pour évacuer l'humidité. L'usage d'une VMC ou encore mieux d'un extracteur d'air est à priviligier. Ce dernier a l'avantage, par rapport à une VMC, de ne gérer que la pièce où se trouve le spa, d'évacuer l'air humide directement à l'extérieur et de posséder souvent une seconde vitesse à activer pendant l'utilisation du spa. Chaque cas est spécifique, et doit être étudié avec l'installateur. En effet, la mise en oeuvre d'un spa en étage est compliquée étant donné le poids de l'équipement, lorqu'il est rempli d'eau. L'emplacement est plus simple à trouver pour un spa d'extérieur que sera installé de préférence à  un endroit isolé du jardin, à l'abri des intempéries et non visable par les voisins. Installer un spa sur une terrasse, en revanche, n'est possible que si celle-ci est suffisamment solide. Il est alors impératif de s'adresser à l'ingénieur béton ou au bureau d'études qui a réalisé la résidence ou la maison.

Permis or not permis ?

Déposer une demande de permis de construire est obligatoire pour un spa d'extérieur, dont la surface est supérieur ou égale à 20m². Le délai d'instruction est de deux mois avant de pouvoir commencer les travaux. En dessous de cette surface, il convient néanmoins de déposer une déclaration préalable de travaux. En revanche, pour un spa d'intérieur, vous n'êtes tenu à aucune demande, car le spa est considéré comme un équipement au même titre qu'une baignoire.

 

Un projet d'aménagement extérieur ? La Maison des Travaux Saintes Royan vous accompagne dans tous vos travaux d'extérieur. Pour plus d'informations, veuillez nous contacter : https://saintes-royan.lamaisondestravaux.com/ ou au 06.25.44.17.09.