Laver, éplucher, découper… c’est environ 60% du temps passé à cuisiner. L’évier reste donc un élément central de la cuisine. On le choisira ergonomique et facile à entretenir. S’il est beau et technique, c’est encore mieux.

L’inox, éternellement tendance, reste le leader des éviers : il est esthétique, solide, hygiénique et facile à entretenir. D’autant qu’il a atténué son gros défaut, la sensibilité au calcaire, grâce à des finitions idoines. Intemporelles, les pierres naturelles et la céramique ont su se réinventer. Faciles à entretenir, hygiéniques, robustes, et douces au toucher, elles riment avec tradition ou modernité. Mais ces matériaux lourds sont sensibles aux impacts. Pour combiner légèreté et choix infini de couleur, les résines de synthèse associent charges minérales naturelles (poudres de quartz ou granit), résines et pigments. L’évier reste lisse, hygiénique, facile d’entretien et résistant à la chaleur jusqu’à 300°C. Plébiscitées dans les cuisines modernes, les résines ont un inconvénient, la qualité se paie au prix fort. Vient ensuite le choix du nombre de cuves, deux dans les cuisines des familles nombreuses, pour laver et rincer en même temps. Mais, avec l’avènement du lave-vaisselle, ce type de configuration est en net déclin. D’où l’intérêt d’une seule cuve avec ou sans égouttoir, une réponse adaptée au manque de place, mais elle devra être grande et profonde (au moins 20 cm). Reste que ce sont les propositions à une cuve et demie qui tendent à se généraliser, car elles disposent de deux bacs, tout en laissant l’espace nécessaire pour profiter pleinement du plan de travail.

Quelles poses ?

Le timbre d’office, posé sur son support ou dans une découpe préalable, convient bien aux pierres, céramique et autres résines de synthèse. Il assure ainsi le succès des maisons esprit campagne. L’évier à poser reste un classique, mais il doit correspondre exactement à la taille du meuble qu’il va chausser. Sachant qu’aujourd’hui l’heure est aux éviers fondus dans le décor avec quatre possibilités :

La plus courante, l’évier à encastrer : avec égouttoir, cette installation crée un rebord plié en appui sur le plan de travail. Son esthétique est moins appréciée.

L’alternative, la pose à fleur de plan : le principe ; le rebord plat est installé dans le lamage du plan de travail. Ainsi, le bord de l’évier est au même niveau.

L’exclusive : notamment développée par Franke, avec sa gamme Slimtop pour une épaisseur d’inox inférieur à 1mm, le rebord se positionne tout en minceur sur le plan de travail.

La tendance, le bassin sous plan : s’accord bien avec les cuisines contemporaines. Positionné sous le plan de travail, l’évier est monté par le dessous.

Entretenir son évier !

Selon le type de matériau choisi, l’entretien diffère. Dans tous les cas, un nettoyage quotidien avec des produits non agressifs reste idéal. Le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude sont adaptés pour venir à bout des traces de calcaire. Avec l’inox, les éponges abrasives ou la paille de fer sont à proscrire. Il faut utiliser une crème dédiée, un savon de Marseille ou un détergent au pH neutre. Sur la céramique, on opte pour une éponge imbibée d’eau savonneuse ou de liquide vaisselle. Le granit accepte les produits d’entretien classique et retrouve son lustre avec un peu de vinaigre d’alcool sur chiffon humide. La résine (ou les matériaux de synthèse type pierre reconstituée ou quartz) apprécie la pierre d’argile. Mais elle ne doit absolument pas être frottée avec des produits abrasifs ou des acides forts et non dilués.

 

 

Un projet d'aménagement extérieur ou intérieur ? La Maison des Travaux Saintes Royan vous accompagne dans tous vos travaux d'extérieur. Pour plus d'informations, veuillez nous contacter : https://saintes-royan.lamaisondestravaux.com/ ou au 06.25.44.17.09.